Magali Asselin

P h o t o g r a p h i e

A propos

Journaliste, animatrice de radio, cadre dirigeant dans une entreprise de communication et aujourd’hui, photographe.

Une finalité logique pour celle qui depuis l’enfance a une attirance pour le graphisme et plus encore pour les couleurs, leur association et la création des ambiances qu’elles génèrent.

Pour Magali Asselin, la photographie permet de saisir des morceaux de réalité, de montrer un moment de vie à ceux qui ne sont pas là à l’instant. On rejoint ici le journalisme qui l’a attirée, mais pas dans son aspect de réalité objective. C’est un journalisme des sentiments, des ressentis à partager, dominé par une vision singulière. C’est particulièrement vrai pour le traitement qu’elle fait de la nature et des fleurs. Une anémone du Japon photographiée de dos est avant tout un point de vue personnel loin des traditionnelles photos un peu cliché.

Ici, la priorité c’est le traitement esthétique voire poétique, pour que les images et les sensations se complètent et créent l’atmosphère qu’elle veut transmettre.

De la nature qu’elle affectionne, elle livre souvent un rendu abstrait mettant en avant les couleurs et les lignes plus que le paysage dans sa globalité. C’est typiquement le cas de la série « Inferno », un travail sur les étendues d’eau fascinantes du volcan Yellowstone aux Etats-Unis. C’est aussi le cas dans ses photos urbaines où elle s’attache plus au graphisme des villes qu’à leurs habitants.

Dans son univers, tout se recoupe : la chromie joue avec les lignes, les mots complètent le sujet pour installer un dialogue entre les photos et les titres leur apportant un supplément de sens.

Capter les couleurs, les formes et l'espace est désormais son objectif pour communiquer sans parole, sa créativité, son regard et ses émotions.